À propos

Les débuts

Depuis tout jeune, j'ai toujours été intéressé par les nouvelles technologies dont l'informatique.
À l’heure où certains apprenaient à lire, je passais mon temps à dépiauter les magnétoscopes de mes parents, grands-parents, amis. Et avec ce même appareil, je programmais des émissions et des films. On peut dire que ce sont les prémices de la programmation car je donnais une instruction à un objet (le magnétoscope) et il l'exécutait.

À neuf ans j'ai eu ma première console qui était la NES. En plus d'aimer jouer aux jeux vidéo, je voulais m'intéresser à la manière de les concevoir et pourquoi pas de créer moi-même mon jeu. Déjà, Mario, Sonic, Zelda et tous les personnages de jeux vidéo de l’époque représentaient, à mes yeux, des objets de recherches. J'ai commencé à acheter des revues spécialisées comme Joypad, Consoles+, CD Consoles et j'ai découvert des mots inconnus comme processeur, RAM, ROM, vitesse d’exécution, polygone 3D, etc. Et puis, je me suis rendu compte qu'il fallait un ordinateur pour pouvoir créer des jeux.
Dans les années 1990 cela coûtait la bagatelle de 10 000 F. C'était hors de mes moyens. Grosse désillusion… mais ce n'était que partie remise.

En 2001, j'ai eu mon premier ordinateur avec 5h d'internet par mois. Mon fournisseur d'accès Internet (ou FAI) était Net-up.
C'était l'époque des marques Lycos, Altavista, Multimania, Caramail, AOL et bien d'autres encore. Bien sûr, avec 5 h, on voit Internet par "le petit bout de la lorgnette" c'est-à-dire qu'on ne remarque pas encore les possibilités immenses du Web.
Un an plus tard je passais à l'ADSL 512 K avec Club-Internet. Le haut débit était pour moi une véritable révolution. Je découvrais Internet différemment.

À ce moment-là j’ai voulu savoir ce qu’il y a derrière le Web et comment on crée un site. Par mes recherches, j’ai trouvé le logiciel Dreamweaver qui permet de créer des sites Internet rapidement sans connaissance particulière. Bien plus tard, par le biais des sites Web spécialisés dans le développement, j'ai découvert qu'utiliser ce genre de logiciel (type WYSIWYG) n'est pas une bonne pratique et qu'il faut apprendre les langages Web pour créer un site Internet de manière efficace.
Et c'est ainsi que j'ai appris les langages HTML, CSS, PHP et ainsi de suite.

La genèse de mon parcours professionnel, de l'ingénieur développeur Web à Numalex

Après mon DEUG Math-Informatique, j'ai décidé de poursuivre mes études afin de devenir développeur Web.

Après un master spécialisé systèmes d'information répartis, j'ai prolongé mon parcours en entreprise en tant qu'ingénieur développeur Web.

Durant cette expérience enrichissante humainement et professionnellement, j'ai été confronté à des situations qui me convenaient moyennement.

En effet, j'ai souvent constaté que les besoins du client n'étaient pas toujours totalement satisfaits ou alors qu'on lui livrait une application très chère, pas vraiment adaptée à ses besoins car le client n’utilisait qu’un tiers des fonctionnalités de l'application.
C'est comme si on vendait à un utilisateur le Pack Office à 500 € alors qu'il va utiliser seulement le correcteur orthographique de Word.

De mon côté, il m'a souvent été imposé des outils très difficiles que je maîtrisais partiellement et qui hélas n'étaient pas adaptés au projet qu’on me confiait.

Pour ces différentes raisons, je me suis mis à mon compte afin d'être indépendant sur la manière de mener à bien le projet et sur le choix des outils qui me semblent les mieux adaptés.

Mon objectif, c'est que chacun de mes clients ait un site Internet adapté à son besoin en fonction de son budget, facile d'utilisation et sécurisé.